Wearbeard

Madrid, Espagne

Wearbeard est un illustrateur et un peintre demeurant à Madrid qui se spécialise dans ce qu’il appelle l’illustration conceptuelle, ce qui signifie que chaque image qu’il dessine tente de représenter une idée. Il travaille principalement en publicité et en rédaction, particulièrement dans le domaine scientifique, mais également dans des projets purement artistiques. Durant son temps libre, il joue de la batterie avec son groupe de musique et sculpte en utilisant de la céramique. Wearbeard croit fermement à l'auto éducation.

Magazine Management

Une série d'illustrations éditoriales de Wearbeard pour le magazine français Management. L'article traite du sujet : Changez votre job sans changer votre job. Histoire de réinventer son quotidien en consolidant ses acquis.

Magazine Management
Ajouter à mon pdf Supprimer de mon PDF PartagerShare
Magazine Management
Ajouter à mon pdf Supprimer de mon PDF PartagerShare
Magazine Management
Ajouter à mon pdf Supprimer de mon PDF PartagerShare
Magazine Management
Ajouter à mon pdf Supprimer de mon PDF PartagerShare
L'Express magazine
Ajouter à mon pdf Supprimer de mon PDF PartagerShare
Ajouter à mon pdf Supprimer de mon PDF PartagerShare
Ajouter à mon pdf Supprimer de mon PDF PartagerShare
Ajouter à mon pdf Supprimer de mon PDF PartagerShare
Ajouter à mon pdf Supprimer de mon PDF PartagerShare
Ajouter à mon pdf Supprimer de mon PDF PartagerShare
Capsule Créative

Voici notre vingtième Capsule Créative. Ce mois-ci, nous vous invitons à rencontrer Wearbeard. Illustrateur et peintre demeurant à Madrid qui se spécialise dans ce qu’il appelle l’illustration conceptuelle, ce qui signifie que chaque image qu’il dessine tente de représenter une idée. Il travaille principalement en publicité et en rédaction, particulièrement dans le domaine scientifique, mais également dans des projets purement artistiques. Durant son temps libre, il joue de la batterie avec son groupe de musique et sculpte en utilisant de la céramique. Wearbeard croit fermement à l'auto éducation.
 

Question 1 / Décrivez rapidement votre labo créatif.
Un petit coin rempli de quelques Cintiqs (une petite tablette électronique pour les voyages), l'inévitable ordinateur, quelques disques durs, une lampe, un crayon et des stylos, trois règles, une plante suspendue, un livre et un ukulélé qui est une source d’inspiration quand je suis de mauvaise humeur.

Question 2 / En deux phrases, comment décririez-vous votre technique de travail?
Un travail cérébral absolument excessif, beaucoup de croquis et de compositions (parfois dans ma tête, parfois sur papier et parfois directement sur l'ordinateur) et une dernière version, normalement sur le Cintiq à l'aide de vecteurs. D'abord, je fais une sorte de large ligne maîtresse, et après je travaille les lignes plus fines et enfin je passe à la couleur. C'est surtout pour les projets commerciaux. Les peintures, les dessins sur papier ou céramique qui se créent plus naturellement, bien que la partie réflexion prend une bonne partie de mon temps.

Question 3 / Quel est le projet dont vous êtes le plus fier ?
Probablement la série que j'ai réalisée pour El País Semanal illustrant une collection d'articles du psychanalyste Stephen Grosz. Cependant, j'aime aussi beaucoup l'une de mes dernières créations, soit l'affiche d'un festival de musique appelé Canela Party.

Question 4 / Quelles sont vos couleurs fétiches pour créer ?
J'ai vraiment un faible pour les couleurs pastel. La couleur est un élément clé de mon travail, elles sont en quelque sorte la pierre angulaire de mes créations. J'ai une sorte de « philosophie des couleurs », basée sur une faible saturation et l'exclusion fréquente de certaines couleurs. En fait, pendant longtemps, je n'ai jamais utilisé de noir. Aujourd’hui, ce n’est plus le cas.

Question 5 / Pourquoi êtes-vous devenu illustrateur ?
Je souhaitais atteindre un niveau de réalisation de soi qui m’était difficile à atteindre en faisant autre chose. Je suppose que je voulais juste essayer d'être heureux au quotidien et d’être fier de moi. 

Question 6 / En quatre mots, comment décririez-vous votre style d'illustration ?
Je dirais que c'est simple, cryptique et gentil avec un petit côté obscur, parfois caché. J'espère que quatre concepts comptent pour quatre mots.

Question 7 / Quel est le projet dont vous rêvez ?
Un roman graphique. Une grosse bande dessinée. Peut-être qu'un jour je trouverai le temps.

Question 8 / À quoi ressemble une journée type dans la vie de Wearbeard ?
Douche, rituel du petit déjeuner (le plus important de la journée !) Manger en regardant des comédies, débuter le travail, arrêter de manger. Reprendre le travail, arrêter à l’épicerie. Cuisiner, manger, regarder des comédies, lire, travailler, arrêter de manger mon bol de kéfir. Encore du travail… et bien là, j'ai besoin d'air. Les jours les plus frais, je peux aller dans un espace de répétition musicale et jouer de la batterie, ou même dans un parc pour jouer au tennis ou au basketball.

Question 9 / Qu'est-ce qui vous inspire ?
La musique que j'écoute constamment, ce que je lis tous les jours (principalement des livres de personnes mortes), la façon sombre et amusante dont le monde continue de changer à travers le temps, de se tenir debout, de marcher dans des rues aléatoires en faisant attention à la complexité de l'architecture, ma nièce et mon neveu… aussi, j'adore trouver des idées de nouveaux concerts, c'est un véritable voyage pour l’esprit.

Question 10 / Quel est votre blog ou votre page web préféré ?
Ironiquement, je suis sûr que ce serait allmusic.com. Du moins, le plus visité. Je l'utilise comme référence de catalogue musical depuis que j’ai commencé à l'université.

 

Ajouter à mon pdf Supprimer de mon PDF PartagerShare
Ajouter à mon pdf Supprimer de mon PDF PartagerShare
Ajouter à mon pdf Supprimer de mon PDF PartagerShare
Ajouter à mon pdf Supprimer de mon PDF PartagerShare
Ajouter à mon pdf Supprimer de mon PDF PartagerShare
Ajouter à mon pdf Supprimer de mon PDF PartagerShare
Ajouter à mon pdf Supprimer de mon PDF PartagerShare
Ajouter à mon pdf Supprimer de mon PDF PartagerShare
Ajouter à mon pdf Supprimer de mon PDF PartagerShare
Ajouter à mon pdf Supprimer de mon PDF PartagerShare
Ajouter à mon pdf Supprimer de mon PDF PartagerShare
Ajouter à mon pdf Supprimer de mon PDF PartagerShare
Ajouter à mon pdf Supprimer de mon PDF PartagerShare
Ajouter à mon pdf Supprimer de mon PDF PartagerShare
Ajouter à mon pdf Supprimer de mon PDF PartagerShare
Ajouter à mon pdf Supprimer de mon PDF PartagerShare
Ajouter à mon pdf Supprimer de mon PDF PartagerShare
Ajouter à mon pdf Supprimer de mon PDF PartagerShare
Ajouter à mon pdf Supprimer de mon PDF PartagerShare
Ajouter à mon pdf Supprimer de mon PDF PartagerShare
Ajouter à mon pdf Supprimer de mon PDF PartagerShare
Ajouter à mon pdf Supprimer de mon PDF PartagerShare
Ajouter à mon pdf Supprimer de mon PDF PartagerShare
Ajouter à mon pdf Supprimer de mon PDF PartagerShare
Ajouter à mon pdf Supprimer de mon PDF PartagerShare
Ajouter à mon pdf Supprimer de mon PDF PartagerShare
Ajouter à mon pdf Supprimer de mon PDF PartagerShare
Ajouter à mon pdf Supprimer de mon PDF PartagerShare
Ajouter à mon pdf Supprimer de mon PDF PartagerShare
Ajouter à mon pdf Supprimer de mon PDF PartagerShare
Ajouter à mon pdf Supprimer de mon PDF PartagerShare
Ajouter à mon pdf Supprimer de mon PDF PartagerShare
Ajouter à mon pdf Supprimer de mon PDF PartagerShare
Ajouter à mon pdf Supprimer de mon PDF PartagerShare
Ajouter à mon pdf Supprimer de mon PDF PartagerShare
Ajouter à mon pdf Supprimer de mon PDF PartagerShare
Ajouter à mon pdf Supprimer de mon PDF PartagerShare
Ajouter à mon pdf Supprimer de mon PDF PartagerShare
Ajouter à mon pdf Supprimer de mon PDF PartagerShare
Ajouter à mon pdf Supprimer de mon PDF PartagerShare
Ajouter à mon pdf Supprimer de mon PDF PartagerShare
Ajouter à mon pdf Supprimer de mon PDF PartagerShare
Ajouter à mon pdf Supprimer de mon PDF PartagerShare
Ajouter à mon pdf Supprimer de mon PDF PartagerShare
Ajouter à mon pdf Supprimer de mon PDF PartagerShare
Vous aimerez aussi