News

Emmanuel Hyronimus / Nouvel artiste ! / Paris, France

Bienvenue à un artiste authentique aux créations ludiques, fortes et imposantes! Créatif freelance depuis plus de 10 ans pour différentes collaborations ou projets culturels, Emmanuel Hyronimus dessine depuis toujours. C’est pour lui une manière d’interroger le monde, de se l’approprier et de le restituer avec énergie. Personnages ou paysages, imaginaires ou réels, critique sociale ou poésie graphique : son trait faussement naïf déroule sa pensée et nous invite à le suivre dans cet imaginaire chargé de culture pop et classique. Son dessin explore et exprime, il permet d’étendre le champ du possible et de proposer un chemin inventé.

Vous aimerez aussi...

Emmanuel Hyronimus / Capsule Créative

Voici notre vingtième Capsule Créative. Ce mois-ci, nous vous invitons à rencontrer Emmanuel Hyronimus

Décrivez-nous rapidement votre labo créatif ?
J'essaie de le changer le plus souvent possible. Il ne faut pas laisser le corps s'habituer. C'est de lui que tout part. Basculer le corps, pour libérer l'esprit. J'habite en haut d'une colline, ça doit pas mal jouer aussi. Avoir un regard qui flotte au-dessus de la ville.

En deux phrases, comment décririez-vous votre technique de travail ?
Si j'ajoute parfois de la couleur sur iPad, je dessine la plupart du temps à l'encre noire sur papier. Un trait pour moi est magique, c'est comme un fil qui me prolonge, qui déroule ma pensée. Selon les projets, je dessine à partir du réel, de photographies, d'une idée... ou je laisse complètement l'encre m'emporter, sur un chemin inconnu. J'aime qu'une partie du dessin puisse m'échapper. C’est alors un langage proche de la poésie.

Quel est le projet dont vous êtes le plus fier ?
J'ai besoin d’apprivoiser chaque projet et de l’emporter dans mon imaginaire. C’est ce qu’attendent les clients qui me font confiance. Pour cela il me faut parfois m'en éloigner, le tordre, reformuler ses contours... C'est la partie la plus difficile. Je suis heureux lorsque les deux mondes se rejoignent, qu'ils entrent en résonance.

Quelles sont vos couleurs fétiches pour créer ?
Un dessin en noir & blanc contient toutes les couleurs, il permet à l'œil d'évoluer au sein de sa propre palette, d'y faire son propre voyage. Le regard du lecteur contribue alors à le faire exister. Plonger dans le dessin, s’y perdre. J’aime cette liberté de lecture, prendre ce temps. C'est une des forces du dessin. Un instant pour rêver. S'échapper. Lorsque j'ajoute de la couleur, je suis généralement partagé entre un minimalisme efficace et une explosion généreuse ! Une ou deux couleurs vives et acides pour renforcer un impact graphique, ou des couleurs moins saturées, pour l’émotion, mais toujours en laissant le trait noir s'exprimer !

Pourquoi êtes-vous devenu illustrateur ?
Dessiner a toujours fait partie de mon quotidien. C'est une double manière pour moi d'être au monde : le dessiner et le rêver. Le dessiner pour l'attraper, le capturer, le saisir et tenter de le comprendre. Et le rêver pour le fuir, pour s'en échapper et aller vers tout ce qu'il n'est pas.
 

En quatre mots, comment décririez-vous votre style d’illustrations ?
Le dessin est un catalyseur de mondes, extérieurs ou intérieurs. Les miens sont poétiques, souvent, ludiques, tout le temps, mêlant humour et émotion, dans le meilleur des cas.

Quel est le projet dont vous rêvez ?
Je suis allé seul au Japon pendant un mois. Je suis revenu fasciné par ce que j'ai pu ressentir, voir, les décalages, et par les correspondances profondes. J’ai particulièrement aimé y être un étranger, et la liberté que cela donnait à mon regard. J’étais en altitude. J’aimerais beaucoup pouvoir utiliser cette sensation pour un projet, à Tokyo par exemple. Ce serait un peu comme dessiner depuis le lieu de mon imaginaire. J’aimerais aussi dessiner pour des magazines autour de sujets musicaux, de société ou politiques, afin d'y mettre en reflet le côté psychologique de mes dessins.

À quoi ressemble une journée type dans la vie d'Emmanuel Hyronimus ?
Depuis plus d'un an des peuples entiers se retrouvent masqués, confinés, restreints dans leurs libertés les plus essentielles, à devoir repenser chaque geste de leur quotidien, redessiner les contours de leur vie. Chacun tente de composer avec, entre contraintes, obligations, envies et désirs. C’est tout à fait comme cela que je compose mes journées depuis plusieurs années ; et en les adaptant au fil des saisons bien sûr !

Qu’est-ce qui vous inspire ?
De manière générale, m'inspire tout ce qui va pouvoir faire de moi un spectateur contemplatif, ou un explorateur de l’imaginaire. Mon arrière-tête est l'endroit où j'entasse plus ou moins consciemment ces choses qui m’impressionnent, mais que je n'utilise pas tout de suite, ces choses qui me passionnent, mais que je ne comprends pas tout de suite... Des sensations, des émotions, des idées, des formes, des mots... C’est un travail invisible, de presque chaque instant.

Quel est votre blog ou votre page web favorite ?
The Anonymous Project est un projet fou qui rassemble des photos amateures de ces 70 dernières années. Véritable kaléidoscope de notre vie quotidienne, ces photos racontent l'histoire de vies ordinaires, les nôtres, de nos souvenirs collectifs. C'est émouvant, drôle, vertigineux, et étrangement fascinant. https://www.anonymous-project.com/

Emmanuel Hyronimus / Nouvelles créations / Paris, France

L'univers de notre nouvel artiste Emmanuel Hyronimus est unique et audacieux. Il nous partage ses dernières recherches. Emmanuel est un artiste complet qui prend très à cœur la démarche artistique et cherche l'originalité dans ses conceptions tant éditoriales que personnelles.